Eesah Yasuke

Le rap est un sujet trop sérieux pour n’être laissé qu’aux hommes. Parmi la nouvelle vague de rappeuses déterminées qui sont armées et prêtes à renverser toutes les barrières, la roubaisienne Eesah Yakuse, qui a grandi en foyer et s’est essayée au sport de haut niveau, a trouvé un exutoire dans l’écriture, et tout naturellement dans le rap à partir de 2018. Empruntant à Yasuke (esclave noir devenu samouraï dans le Japon féodal du XVI ème siècle) son pseudonyme, et sa science du combat adapté aux rimes et au flow, Eesah sort son premier EP en 2021, mûri dans ses influences rap, rock et africaines, et se retrouve finaliste du concours Rappeuses en liberté. Le rap dit « conscient » retrouve là le nerf perdu.

Go back to full Line-up